" Un tuteur désigné par l’entreprise est chargé de suivre la progression du jeune, en liaison avec l’organisme de formation.
Un formateur référent, de l'institut de formation, est chargé du suivi pédagogique du jeune. "

1. DÉTAILS DE FORMATION

Durée
  • 2ans : 840 heures réparties sur 24 mois (1 semaine de formation
    par mois)
Personnes concernées – Prérequis
  • Être titulaire d’un CAP Taille de pierre, d’un CAP Marbrier du
    bâtiment et de la décoration, d’un CAP maçonnerie ou
    justifier de 5 années de pratique professionnelle dans les
    métiers de la pierre ou de la maçonnerie.
Dispositif d’évaluation
  • BP diplôme niveau IV
  • Validation par épreuve ponctuelle (session de juin)
Effectif
  • 12 stagiaires en pratique, 12 à 16 dans les enseignements généraux
Méthodes et Moyens pédagogiques
  • Aménagement des parcours de formation
  • Salle informatique équipée des logiciels AUTOCAD et SOLIDWORKS
  • Atelier de Taille de pierre et atelier de Marbrerie
  • Machines traditionnelles et commande numérique
  • Centre de ressources et d’aide à la formation
Animation
  • Formateurs spécialisés

2. OBJECTIFS

Réaliser un ouvrage sur pierres tendres (calcaires, marbres, grès) ou pierres dures (granits) en toute autonomie, en alternant des méthodes traditionnelles et d’autres faisant appel aux technologies récentes (commande numérique).

 

A l’issue de la formation, le participant doit être capable de :

 

  • Identifier et analyser l’ouvrage à réaliser :
    • Matériaux et produits
    • Avis techniques et normes
    • Style, lieu et époque
  • Concevoir l’ouvrage et les domaines d’intervention :
    • Conception, tracés
    • Débitage, taille, polissage
  • Planifier et organiser la réalisation de l’ouvrage :
    • Réglementation en matière d’hygiène, sécurité et environnement
    • Gestion

3. LE MÉTIER

Description

L’activité se situe dans l’exécution de travaux neufs mais aussi dans le cadre d’opérations de rénovation ou de restauration. Dans certains cas, cela comprend des travaux de démolition.
Dans le bâtiment, le titulaire du BP Métiers de la pierre peut intervenir dans les entreprises spécialisées dans la restauration de monuments historiques.

Ses missions
  • Le titulaire de ce diplôme est un professionnel qualifié qui travaille en entreprise artisanale, en atelier ou sur chantier, seul ou en équipe.
  • Il prend connaissance des plans et des relevés d’éléments devant être aménagés. Lui-même établit des tracés et épures, ainsi qu’un descriptif des nuances de matériaux. Il choisit le matériel nécessaire à la réalisation et participe à l’organisation du chantier (installation, évacuation des déchets).
  • Par ailleurs, il débite, taille, assemble, pose et nettoie les roches qu’il a choisies avant de les mettre en place. Il peut également réaliser des travaux de démontage.
  • En fin de chantier, il vérifie la conformité de l’ouvrage et effectue les contrôles qualité.
Qualités et compétences

Habileté manuelle, sens esthétique, maîtrise des principes de l’architecture et du dessin sont des facteurs essentiels dans ce métier.
L’harmonisation des couleurs et des veinages est indispensable pour donner caractère et originalité à l’ouvrage.

4. PROGRAMME

I. Analyse d’une situation professionnelle

• Connaitre les interventions des différents acteurs du bâtiment
• Différencier les types d’entreprise (structure juridique et organisation)
• Différencier les types de colles, de mastics, d’abrasifs, de liants et connaître leurs conditions d’utilisation
• S’informer sur les caractéristiques mécaniques, physiques et chimiques des matériaux et produits
• Analyser des documents techniques (plans, avis techniques, normes et règlements)
• Quantifier des besoins en matériel et matériaux
• Organiser et gérer la fabrication en atelier et sur chantier
• Mettre en oeuvre la fabrication en atelier et sur chantier dans le respect des contraintes de qualité, de coûts et des normes d’hygiène et de sécurité
• Contrôler et réceptionner les ouvrages
• Établir un compte-rendu oral ou écrit
• Reconnaître les styles et spécificités régionales dans l’histoire de l’architecture
• Utiliser les techniques de dessin à vue et de mise en volume d’éléments simples ou complexes
• Pratiquer les systèmes de représentation des textures et des gammes chromatiques dans le domaine de la pierre.
• Constituer un dossier de projet architectural et stylistique
• Proposer une ou des solution(s) architecturale(s) et esthétique(s)

II. Tracés professionnels, stéréotomie, DAO

• Effectuer le relevé d’éléments d’ouvrages
• Établir des appareillages, des épures, des calepins, des panneaux et profils
• Concevoir des plans d’ensemble et leurs détails, réaliser des tracés professionnels complexes
• Maîtriser au moins un logiciel de dessin spécifiques au bâtiment (DAO, CAO)

III. Réalisation et Mise en oeuvre d’un ouvrage

• Editer les fiches de débit
• Débiter la pierre
• Mettre en oeuvre des ouvrages neufs
• Restaurer, rénover, polir
• Ornementer, graver et sabler
• Établir un programme d’usinage sur une machine à commande numérique
• Conduire l’usinage sur la machine à commande numérique
• Implanter et poser des ouvrages
• Réaliser des travaux d’étaiement
• Réaliser des travaux de maçonnerie associés à la pierre
• Organiser un poste de travail sur échafaudage
• Déposer et réaliser des réparations ou reprises
• Choisir et mettre en place des moyens de protection
• Contrôler la conformité des éléments taillés et posés
• Mettre en colis, réceptionner et stocker
• Conduire les opérations de nettoyage et traiter les déchets de chantier
• Assurer la maintenance préventive des matériels et outillages

IV. Domaines généraux appliqués

Mathématiques et Sciences Physiques :

• Organiser un calcul numérique ou littéral, exploiter une relation, l’appliquer, la transformer, la représenter.
• Reconnaître, décrire et représenter des figures géométriques.
• Résoudre des problèmes de la vie courante ou professionnelle en utilisant les connaissances en géométrie, trigonométrie et algèbre.
• Notions de sciences physiques en lien avec le métier dans les domaines suivants : électricité, mécanique, chimie, acoustique et thermique.

Ouverture sur le monde contemporain :

• Communiquer oralement : écouter et produite oralement des types de discours différents dans des situations de communication directe.
• Rechercher des informations, les traiter, les organiser et les synthétiser dans une documentation.
• Exploiter une source documentaire.
• Produire un message qui réponde à une situation de communication différée en l’organisant de façon à être compris par le destinataire.
• Être capable de justifier son opinion, d’émettre un jugement et de le démontrer en argumentant.
• Mobiliser ses connaissances pour comprendre et analyser des documents.

Langue vivante étrangère :

• Communiquer des informations et des données techniques dans le domaine professionnel.
• Utiliser un logiciel de gestion (tableur).

Projets pédagogiques

Nos apprentis à l'oeuvre